Label IHAB pour la Maternité de Chinon !

La récompense IHAB pour Chinon

Cela fait plusieurs années qu’ils y travaillaient. Eux, c’est l’équipe de la maternité du Centre hospitalier du Chinonais qui souhaitait décrocher le très convoité label « Initiative Hôpital Ami des Bébés ».

Cette distinction a été créée à l’initiative de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), avec l’appui de l’Unicef, deux parrains on ne peut plus prestigieux. L’idée générale est d’inciter les services des maternités à donner des informations et un accompagnement optimal aux parents pour protéger le lien mère/enfant, en respectant les besoins et les rythmes naturels du nouveau né, ainsi que de promouvoir l’allaitement maternel.

Dix-sept établissements récompensés

Attribué pour une durée de quatre ans, il fait l’objet d’un contrôle très strict, et ne peut donc récompenser que des établissements de qualité. Dix-sept établissements seulement en France l’ont obtenu, et ce sont la plupart des structures à taille humaine. « Nous y travaillons avec toute l’équipe », confiait mardi à Paris, Véronique Baudet, la Sage-Femme cadre de santé. Sabine, une Sage-Femme, y a même consacré un mémoire dans le cadre d’un DU (diplôme universitaire).
La démarche a été soutenue par la direction de l’hôpital qui a permis de développer les moyens, humains notamment, d’une équipe de près de 40 personnes, dont trois médecins, dix sages-femmes, dix auxiliaires de puériculture et aides-soignantes, etc. Un poste supplémentaire va même être créé, confirmait le directeur, Patrick Faugérolas.
Le travail a donc payé, grâce à une motivation insufflée pour bonne part par le docteur Truchet, chef de service très apprécié. Passée de 333 naissances en 2001, à 560 l’an passé, la maternité se rapproche de son objectif de 600 naissances, palier important pour l’avenir. Mais, cette croissance s’est faite dans des locaux modernes, dans un cadre de verdure, et en gardant cette dimension humaine qui fait son charme.
Le tout avec une éthique irréprochable : « Ici, les labos et les représentants médicaux ne rentrent pas dans le service. On n’est lié à personne », précise Frédéric Truchet.
Bref, ce label n’est pas ici pour rien. Et il est assurément accroché à Chinon pour longtemps !

Dix critères pour un label international

Le label Amis des bébés fait l’objet d’un contrôle précis sur une dizaine de critères à respecter. Une évaluation par des experts externes à l’établissement est exigée.
Parmi les conditions à remplir, il est nécessaire de dispenser une formation spécifique à tout le personnel, et de disposer d’une politique claire sur l’allaitement maternel. L’information et les conseils aux femmes enceintes, la création de groupes de soutien aux parents, l’obligation de laisser les bébés et les mères ensemble 24 h sur 24, font partie des exigences, comme celle, essentielle, d’être indépendante de l’industrie pharmaceutique et de n’en accepter aucun cadeau.

patrick.goupil@nrco.fr
« La Nouvelle République »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *